Une fois que vous avez trouvé la pompe de puits profond qui vous convient, l’étape suivante consiste à l’installer. Mais à quelle profondeur doit-elle être suspendue ? Vous devez respecter la règle suivante :
L’entrée de la pompe de votre puits profond doit être installée à 2 m en dessous du niveau de la nappe phréatique et à au moins 1 m au-dessus de la section du filtre. Si vous n’avez pas installé de tuyau de filtrage, votre pompe de puits doit être suspendue à au moins 50 cm au-dessus du sol (par exemple dans le cas d’une citerne d’eau de pluie).

À quoi ne doit pas servir une pompe de puits profond ?

Pompe immègréeIl est tout aussi important de savoir à quoi doit servir votre pompe de puits que de savoir clairement ce que vous ne devez pas faire avec une pompe de puits profond.
Voici un résumé des substances qui ne doivent pas être pompées avec une pompe de puits profond :

Substances corrosives
les substances hautement inflammables
les substances explosives (par exemple l’essence, le kérosène, le diluant nitro, …)
Graisses et huiles
Alimentation
Les liquides dont la température est de 35˚C (ici, il y a de rares exceptions)
Veuillez toujours suivre les instructions de la fiche technique de votre pompe de puits profond et ne l’utiliser que pour les fins qui y sont indiquées.

Que faut-il considérer avec l’eau ferreuse ?

L’eau ferreuse peut attaquer les composants d’une pompe de puits et se décomposer avec le temps. Cela est particulièrement vrai pour les pièces en laiton. Que faire alors ?
Lorsque vous achetez vos pompes pour puits profonds, il est préférable de vous assurer qu’elles ou leurs composants sont en acier inoxydable. Une autre option consiste à utiliser des pièces en plastique, car elles sont encore mieux protégées.

Une pompe à diaphragme pour puits profond serait donc également une option, car ses pièces sont en plastique et en caoutchouc.